© Photo: Roch Kenfack, photo d'ensemble

A côté des vingt mini réseaux d’eau potable à réaliser dans les communes de Foumbot, Batcham et Dschang, le projet ENTER a offert des kits de lavage des mains, aux communes hôtes. Dschang en a reçu vingt.

Vingt nouveaux kits modernes de lavage des mains ! Voilà le motif qui a servi de prétexte à une cérémonie brève et dépourvue de protocole, sur le parvis du bâtiment "A" de la mairie de Dschang. Cette rencontre s’est déroulée le mardi 9 juin courant.

Ces lave-mains ont été offerts par le projet ENTER, qui vise à réaliser vingt mini réseaux d’eau potable, à Dschang, Batcham et Foumbot. Ce projet est financé par l’Agence italienne de coopération, ARCS. Il a pour partenaire local, le Centre africain des énergies renouvelables et des technologies appropriées, ACREST.

De l’avis de Simon Yontu, point focal ACREST au sein du projet ENTER, ACREST et ARCS ont conçu se programme, pour améliorer l’accessibilité à l’eau potable, des populations vivant en zones rurale en particulier.

Et selon les mots de Georges Mekui, directeur de l’Agence municipale de l’eau et de l’énergie, AMEE, bénéficiaire des réseaux d’eau à construire à Dschang, « Les partenaires du projet ENTER ont pensé qu’il était bien, d’apporter leur contribution à la lutte le coronavirus, à travers ce geste, dans les différentes communes où ils opèrent… »

Les ouvrages ce jour offerts à Dschang ont été fabriqués, par les jeunes apprenants formés sur place comme agents de développement, sous la direction du technicien d’ENTER en énergie hydraulique. A l’issue de leur formation, ces jeunes font assurer la pérennité des points d’eau, en qualité d’agents de développement locaux.

Au moment de réceptionner le don, Jacquis Kemleu, maire de Dschang, a dit sa satisfaction : « Nous vous remercions d’avoir écouté et répondu au cri de détresse, que nous avons lancé lors de notre dernier entretien. L’offre de ces dispositifs montre l’importance que vous accordez, non seulement à nous accompagner, mais aussi à la qualité de l’eau et à la création d’emplois jeunes.

Durant la cérémonie, Glwadys Djatio, responsable administratif et financier du projet ENTER, a représenté Messina Calogero, chef de projet, empêché.

Le maire teste la fonctionnalité dun des kit

Le maire teste la fonctionnalité d'un des kit

 

Vue de quelques kits de lavage de mains

Vue de quelques kits de lavage de mains

Redigé par: Roch Kenfack

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur