Ernest Obama

Comme annoncé par 237actu.com dans un précédent article, Cette journée du 25 juin s’annonçait  très décisive pour  Ernest Obama, soit le journaliste allait retourner dans sa cellule à la gendarmerie, soit envoyé à Kondengui, ou encore être simplement  libéré pour une comparution libre. C’est finalement la troisième option qui a été retenue.

Le PDG du groupe l’Anecdote Jean Pierre Amougou Belinga, plaignant, a demandé du Procureur Général près de la Cour d'Appel du Centre, Yaoundé, de surseoir à la procédure de placement en détention provisoire d’Ernest Obama. L’homme d’affaires justifie cette décision par des « raisons humanitaires».

Toute fois, apprend-on, cette décision n’éteint pas l’action publique qui doit être poursuivie. L’ancien DG de Vision 4 rejoint ainsi son domicile après 07 nuits passées au Groupement Territoriale de Gendarmerie du Mfoundi.

Mais, l’on est très loin de l’épilogue de cette affaire d’«abus de confiance », « détournement de fonds » et « haute trahison » qui continue de defrayer le chronique.

Voici la note du PDG du groupe l’Anecdote au procureur général près de la cour d'appel du Centre, Yaoundé 

12eaa9b4-a91f-49bd-b6c2-2e7a0cbf6e69.jpg

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur