Quels sont les éléments clés que vos enfants doivent connaître avant de faire leur première incursion dans les médias sociaux ?

 thumbnail.jpg

Retrouvez la réponse dans cette vidéo

Depuis que la technologie s’est infiltrée dans toutes les facettes de la vie, les réseaux sociaux en sont devenus un élément quotidien. Les adultes ne sont pas les seuls à y; un nombre croissant d’enfants le sont aussi. Les enfants ont en fait leurs propres réseaux sociaux sur lesquels ils peuvent commencer leur découverte de ce monde virtuel. Ceux-ci sont généralement commercialisés comme des refuges modérés, où les enfants peuvent interagir, tandis que les parents ont un certain degré de contrôle sur leurs activités. Même Facebook a introduit une version pour enfants de son application de messagerie.

Cependant, s’il s’agit d’espaces modérés, aménagés et sûrs, les enfants finissent par les quitter lorsqu’ils atteignent un certain âge. Alors, que pouvez-vous faire pour accompagner la transition de vos enfants vers des réseaux sociaux sans contrôle ? A l’occasion de la Journée mondiale des parents, examinons certaines des discussions que vous devriez avoir avec vos enfants avant qu’ils ne rejoignent Facebook, Instagram, TikTok ou d’autres réseaux sociaux.

Veux-tu vraiment partager ceci ?
Ce qui se passe sur internet reste sur internet. Voilà un adage presque aussi vieux que l’internet lui-même. La plupart des adultes ont tendance à l’oublier, même s’il faut le répéter chaque fois qu’ils envisagent de partager quoi que ce soit sur l’internet. Ce même mantra devrait être répété aux enfants qui vont rejoindre des réseaux sociaux destinés aux adultes.

S’ils veulent publier ou partager quelque chose, ils devraient toujours penser à la façon dont cela se répercutera sur eux à l’avenir. Bien qu’il puisse s’avérer difficile de discuter d’un tel sujet avec les adolescents, c’est néanmoins important. Une bonne règle de base avant de poster quoi que ce soit serait de se demander ce que dirait un parent plus âgé (un grand-parent par exemple), s’il avait accès au contenu.

Un autre enseignement pourrait être de leur faire remarquer comment une indiscrétion de jeunesse pourrait revenir les hanter, ou peser sur leurs choix de carrière. Malheureusement, il existe une multitude d’exemples de la façon dont les tweets, les messages des forums et même les photos et commentaires sont revenus hanter les artistes, les sportifs et les personnalités connues ou inconnues.

Connais-tu réellement cette personne ?
« Ne parle pas aux inconnus » est peut-être l’une des phrases les plus répétées qu’un enfant entend en grandissant. Les parents, mais aussi les enseignants, les messages d’intérêt public, les émissions pour enfants, etc. Ainsi, si la plupart des adolescents considèrent que les réseaux sociaux sont plus sûrs puisqu’ils sont en ligne et que donc, « ça ne compte pas ». Voilà pourquoi les parents doivent clairement leur apprendre que les risques en ligne sont les mêmes et, peuvent même dans certains cas s’avérer pires.

Malheureusement, vous pouvez illustrer les risques à l’aide d’innombrables exemples d’histoires d’horreur impliquant des adolescents qui ont été leurrés en ligne par des prédateurs et qui en sont finalement devenus les victimes. Il existe également de nombreux films et séries télévisées qui traitent du thème de l’interaction avec des étrangers en ligne, comme le veut le proverbe, « une image vaut mille mots ». Black Mirror est l’une de ces séries qui traite du côté obscur de la technologie et de la vie connectée, bien que sous l’angle de la science-fiction.

Sais-tu comment configurer les paramètres de sécurité ?
Lorsque les adultes s’inscrivent à un réseau social, ils sont rarement pressés de consulter leurs paramètres de confidentialité. On ne peut donc pas s’attendre à ce que les adolescents soient plus méticuleux, même s’ils sont nés dans un monde connecté. Il faut également garder à l’esprit que les réseaux sociaux mettent continuellement à jour leurs paramètres de confidentialité et de sécurité afin de répondre à l’attention croissante du grand public et des gouvernements. Il est donc très important d’inculquer aux adolescents le sens des responsabilités quant à la manière dont leurs données sont traitées et consultées.

À cette fin, certains réseaux sociaux ont commencé à introduire des outils qui vous permettent de contrôler votre vie privée. Facebook, par exemple, propose le bilan de confidentialité. Cet outil complet vous permet de regarder votre profil à travers les yeux de différents types de spectateurs, allant des amis aux étrangers, afin que vous puissiez plus facilement choisir ce que vous voulez partager et avec qui. Une autre option astucieuse vous permet de vérifier qui peut voir vos messages passés et futurs. Vous pouvez lire notre article sur les paramètres de confidentialité de Facebook pour mieux comprendre les options dont vous disposez pour protéger votre vie privée et celle de votre enfant.

Dernières réflexions
Élever un enfant dans un monde de plus en plus connecté peut s’avérer être un défi, d’autant plus que les temps ont changé et que beaucoup d’options et de technologies n’existaient pas lorsque nous étions enfant. D’un autre côté, il est important de ne pas fuir ces défis et de préparer vos enfants aux obstacles qu’ils rencontreront dans le monde numérique comme dans le monde réel, car ils sont profondément imbriqués. En parlant à vos enfants des risques et des pièges des médias sociaux et en leur expliquant comment les gérer de manière responsable, vous pouvez mieux les préparer à l’âge adulte et les protéger – tout en leur permettant de se reposer plus facilement – puisqu’ils seront plus vigilants en ligne.

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur