Cameroun-Vison4/Restructuration : Les choses s’annoncent mal pour Parfait Ayissi

Le groupe l’Anecdote  a fermé momentanément son pôle média pour des raisons, de « restructuration ».

Ainsi donc, la chaîne de télévision Vision 4, la radio Satellite FM et le bihebdomadaire l'Anecdote ont mis fin à leurs activités.

Rendu à pratiquement deux semaines de la décision de Jean Pierre Amougou Belinga, les images qui circulent sur la toile montrent la tour de Nsam en pleine rénovation. Vision4 compte reprendre ses programmes très bientôt.

Par ailleurs, l’on apprend un grand mouvement qui est annoncé dès la reprise. Le pape des médias entend faire de nouvelles répartitions de cartes. Bruno Bidjang, selon certaines indiscrétions, est pressenti comme le prochain Directeur Général de Vision4, en remplacement de Parfait Ayissi. Il se murmure que l’actuel Directeur adjoint de Vision 4 a largement gagné le cœur de son patron.

En tout cas, Bruno Bidjang se montre loyal. Il est l’un des rares journalistes de Vision 4 à exprimer ouvertement son soutien indéfectible à l’endroit de son patron, aujourd’hui inondé par les flèches empoissonnées sur les réseaux sociaux.

On dit de lui, qu’il est l’initiateur de la marche de samedi passé à yaoundé, en soutien à Jean Pierre Amougou Belinga. Sur sa page Facebook, il publie à longueur de journées des informations pour polir l’image du zomloa des zomloa.

Les échos de l’homme d’affaires, depuis un certain temps, barrent la UNE de certaines publications sur la toile. Amougou Belinga essuie railleries et moqueries de la part de ses détracteurs.

Il est notamment cité dans une affaire de « faux » et « usage de faux » par conseil Africain des médias. Mais aussi, il a maille à partir avec la Guinée Equatoriale pour une prétendue affaire d’un coup d’Etat éventré moyennant une forte somme de 50 milliards.

Bruno Bidjang est à l’offensive. Toujours prompt à déconstruire les discours et les cabales orchestrées par des oiseaux de mauvais augure contre son patron. Il ne manque pas des mots exacts pour répliquer aux détracteurs de son boss. D’ailleurs, répondant à l’un de ses fallowers, il a juré être prêt à couler à bord du navire Jean Pierre Amougou Belinga.