Centre ville, Ebolowa, 22 septembre 2020

Alors qu'un mot d'ordre de marcher avait été lancé par le leader du Mrc, Maurice Kamto, en date de ce mardi 22 septembre 2020, Ebolowa la capitale régionale du Sud, croupie sous une forte présence policière à tous les ronds points et grands carrefours. Seul brouhaha, une caravane motorisée des jeunes de Bytili (le village de l'autre) au drapeau tricolore vert, rouge et jaune, scandant des hymnes au renouveau.

Il est presque 11 heures et 20 minutes à Ebolowa. Ce mardi, 22 septembre 2020, la circulation est plutôt dense au rond point "An 2020". Moto-taximen et voitures vont et viennent dans un tintamarre incessant. Tout à côté, deux anti-émeute du Gmi en faction, entourés d'autres éléments surveillent les mouvements des personnes ainsi que la circulation fluide à cette heure de la journée.

Alors que des communiqués avaient été relayés dans les réseaux sociaux tout le week-end et hier lundi annonçant une marche ce jour, on observe plutôt un calme relatif si ce n'est ce tintamarre de klaxons de trois voitures bennes surchargées de jeunes surexcités dont certains en tenu du parti Rdpc entonnent des hymnes au renouveau.

Les passants médusés semblent ne rien comprendre de ce manège ou tout au moins de ce qui se déroule sur leur yeux. Le cortège tout doucement contourne le rond-point "An 2020" avant de s'ébranler en direction de la sortie de la Ville.

Redigé par: Jacques NDO

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur