Cameroun-Révolution : Bien que maintenu en résidence surveillée, Maurice Kamto persiste et signe, « Paul Biya doit être chassé la rue »

Maurice Kamto

Le leader du MRC Maurice Kamto ne veut pas lâcher prise, bien que séquestré à son domicile depuis le 19 septembre 2020 par des policiers et gendarmes lancés à sa trousse.

Il vient d’annoncer sur son compte Twitter que les marches appelant au départ de Paul Biya doivent continuer, si jamais ce dernier organise finalement les élections régionales sans la reforme du système électorale et la résolution de la crise anglophone.

46305eda da68 440b bd2c 89d9fb4393e4

Rappelons que des fourgonnettes de la gendarmerie et de la police sont stationnées depuis plusieurs jours à l’entrée de la résidence de Maurice Kamto à Yaoundé, bloquant toute entrée et sortie des personnes.

Dans un communiqué rendu public jeudi 24 septembre, l’homme politique rapportait que ce phénomène s’étend à d’autres cadres du MRC, à l’instar de Tirane Balbine Noah, Okala Ebode, Me Christopher Ndong ou encore Albert Dzongang.

Maurice Kamto a par ailleurs demandé la libération immédiate et sans condition de toutes les personnes arrêtées avant pendant et après la manifestation pacifique du 22 septembre, et a ordonné en même temps la cessation d’épuration politique.