Cameroun-En mondovision, Djamen déverse sa bile sur Robert Amsterdam, l’avocat de Maurice Kamto « C’est un avocat idiot…»

Célestin Djamen

Il estime que Maurice Kamto n’avait pas besoin de faire appel à un avocat étranger pour la défense des intérêts du MRC et ses alliés.

Célestin Djamen, n’arrête plus de critiquer le MRC et son leader Maurice Kamto, parti dans lequel il est pourtant un membre du directoire.

Après avoir refusé d’obéir aux injonctions de Maurice Kamto pour l’arrêt d’interventions dans les médias, annoncé qu’il n’allait pas marcher le 22 septembre, le même Célestin Djamen revient chargé. Cette fois, il s’attaque à Robert Amsterdam, cet avocat international, contacté par Maurice Kamto pour défendre les victimes de la manifestation du 22 septembre.

Hier dimanche 27 septembre sur Info Tv, une télévision privée proche du régime basée à Yaoundé, le transfuge du SDF, et ancien conseiller municipal à la mairie de Douala 1er , a dit tout le mal qu’il pense du choix de Robert Amsterdam, qui aussitôt recruté a mis en garde le régime de Paul Biya à travers deux lettres ouvertes.

« Le Mrc en recrutant cet avocat américain a fait une erreur parce qu’il a recruté un avocat idiot. De quel droit il se permet de donner des ordres à un peuple ? Est ce qu’il a contrôlé ce que ces frères américains font en Israël, en Palestine, en Afghanistan ? De quel droit ce monsieur se permet de donner des leçons aux Camerounais. Il faut respecter le peuple camerounais », a fulminé Djamen.

Célestin Djamen dans son argumentaire, soutient notamment que Maurice Kamto, devrait davantage travailler avec une expertise locale, et non faire appel aux avocats expatriés. « S’il y avait à choisir un avocat, j’aurais choisi un avocat proche du Mrc parce que je les ai fréquentés. Ils sont beaucoup meilleurs que ces Américains qui viennent donner des leçons au Cameroun. Est-ce que l’Amérique est un peuple exemplaire pour donner des leçons au Peuple camerounais ?», S’est interrogé le frondeur du MRC.

Il ne s’est pas arrêté là. Bien connu depuis un certain temps à travers ses sorties au vitriol contre son propre parti, Célestin Djamen s'est  montré clair : « On n’avait pas besoin de lui,( Robert Amsterdam) pas plus qu’on n’avait pas besoin de M. Dupont Moretti. Nous avons des avocats d’exception au Cameroun (…) Je demande en mondovision à monsieur Amsterdam d’arrêter ces stupidités, ces inepties. Même la loi américaine ne lui donne aucun droit d’empêcher quelqu’un s’il veut voyager d’entrer aux Etats Unis».