• OLBIF
  • 05-10-2020
  • 2157 Clics

Le gigantesque complexe architectural du Secteur des Douanes de l’Adamaoua impressionne. A l’intérieur, les intelligences bouillonnent pour atteindre les objectifs de recettes assignées pour le compte du 3ème trimestre de l’exercice en cours. A la baguette, Monsieur TOUKAM Jean Marie orchestre des partitions innovantes. Pour la norme paramilitaire, il préside désormais les cérémonies de levées des couleurs au siège du Secteur sis à Ngaoundéré. Depuis un mois, le même exercice est fait dans toutes les unités douanières du rayon de compétence. D’où cette lettre d’encouragement du Directeur Général des Douanes à cette discipline d’ensemble.

Pour la mobilisation des recettes, le Chef de Secteur a mis en place une veille dans les unités techniques de collecte et une collaboration renforcée avec les unités d’activités. Si la contrebande continue de menacer les équilibres économiques et fiscaux, un dispositif spécial a été mis en place avec le Commandant de Groupement Actif, le Commandant Jude MOFOR, par ailleurs Coordonnateur de la Zone III de l’Opération HALCOMI III. En matière de transit, un suivi quotidien des opérations est établi, de concert avec les autres acteurs de la plateforme ferroviaire de Ngaoundéré. L’information est communautairement partagée.