Cameroun : Dzongang s’exprime depuis son lieu de cachette « J’ai eu beaucoup de blessures le 22 (septembre 2020) »

Depuis la marche du 22 septembre 2020, le conseiller stratégique de Maurice Kamto, Albert Dzongang, a préféré se cacher quelque part. Il a fait savoir que sa vie est en danger. Et depuis son lieu de cachette, il a envoyé un message fort

Pour éviter d’être embastillé, il aurait discrètement quitté la ville de Douala. Et depuis son lieu de cachette, Dzongang laissé à ses compatriotes un message audio.

Extrait :

Bonjour à tous les combattants, bonjour au peuple de la liberté. Je suis votre frère Albert Ndzongang. J’ai eu beaucoup de blessures le 22 (septembre 2020). Etant recherché, je me suis replié pour préparer les prochains évènements. Restez mobilisés. Je suis au Cameroun et je ne peux pas quitter le pays tant que notre président élu est encerclé et tant que nos frères sont en prison… Je ne me livre pas à eux parce que ça m’empêcherai de préparer la suite ; je ne suis pas physiquement prêt pour les affronter maintenant mais soyez rassurés, je suis là. Je serai là et je serai toujours là avec vous jusqu’à ce que notre pays soit libéré. Jusqu’à ce qu’il ait la prospérité pour tous et avec tous les Camerounais