Les réactions se multiplient depuis que Brenda Biya fait l'objet des cibles des attaques des membres de la BAS.

En effet, la fille unique de Paul Biya, selon les informations relayées sur la toile, est logée au plaza Athénée à Paris, un établissement hôtelier où la nuitée la moins chère dans une suite coûte 3 millions 200 000 FCFA.

Les éléments de la BAS y ont fait irruption et ont demandé qu’elle soit expulsée dans cet hôtel chic de la capitale française. Ils ont donné 48 heures aux responsables de cet hôtel pour faire partir la fille de celui qu’ils considèrent comme un dictateur.

Une situation qui a provoqué une avalanche de réactions. Les proches du président s’insurgent contre les agissements de cette organisation qu’ils considèrent comme une « nébuleuse ». Dans un texte publié sur internet, Parol Sosthène juge inadmissible et inacceptable que Brenda Biya soit prise pour cible par la BAS. Bien courroucé, l’artiste musicien, grand soutien du président Paul Biya, parle d'un rapatriement des éléments de la BAS vers le Cameroun.

Tant que les hyènes respectent la zone de démarcation, le Lion dans sa noblesse regarde la scène en spectacle. Mais dès que cette distance est traversée, la réaction du Lion est sans commune mesure. Sentence suprême.
Comme j'ai trouvé inadmissible de s'attaquer à la fille de KAMTOTO, je trouve inadmissible qu'on s'en prenne aux enfants de tout camerounais qui exerce une fonction de responsabilité dans les services de L'ÉTAT.
Chez nous les bantous, les enfants ne sont pas concernés dans la bagarre des oncles.
Brenda BIYA n'est en rien responsable de vos frustrations. Alors, trop c'est trop. Après avoir touché le fond avec vos prélats, votre violation de la laïcité et des lieux sacrés, vous allez cette fois toucher le plomb.????????
Un homme averti en vaut deux. IL N'Y AURA PAS DE MONTRE À LIRE LES GARS, LE COLONEL BAMKOUI JOËL vous ramènera un à un au village

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur