Serge Espoir Matomba

Le premier secrétaire du Peuple uni pour la rénovation sociale (PURS) insiste cependant que tout ceci doit se faire dans le cadre de la loi.

Le père Ludovic Lado était parti lundi dernier de Douala vers Yaoundé, la capitale politique qu'il comptait atteindre le 22 octobre. Un « pèlerinage », dit-il, destiné à promouvoir la « paix » dans le Nord-Est et le Nord-Ouest anglophones.

Malheureusement, le prêtre jésuite va se faire arrêter par la police le mardi 13 octobre à quelques kilomètres d’Edéa. Il sera reconduire à Douala.

Serbes Espoir Matomba dans une publication sur sa page Facebook ce jeudi 15 octobre, salue l’engagement du religieux et invite dans la foulée les jeunes camerounais à s’inspirer de cet exemple. Mais, insiste que tout ceci doit se faire dans le cadre de la loi.

Je salue l'engagement du Père Ludovic Lado dont l'amour pour cette nation n'est plus à démontrer. Je salue surtout sa témérité qui nous rappelle que " venu au monde pour servir l'humanité,personne n'est plus misérablement seul que le prêtre à qui l'on interdit l'exercice de son sacerdoce". Oui! L'univers de ce religieux convaincu et convaincant est un sacerdoce infini. Les jeunes générations adeptes du changement par le massacre des institutions doivent copier cet exemple. Car,il est bien de s'opposer. Mais le faire dans le respect des institutions qui régissent notre vivre-ensemble est encore meilleur. C'est ça garder l'âme républicaine. Au PURS, nous sommes fier de vous, Père Ludovic Lado.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur