Douala : Les poseurs de bombes de Bonabéri soignés par les Militaires

Ils ont voulu tuer des camerounais dans une explosion d’une bombe artisanale posée au quatrième arrondissement de Douala. Echec et mat. Ils ont été les principales victimes de leur entreprise terroriste avec de graves blessures.

Une bombe artisanale a explosé jeudi dernier aux environs de 23 heures à Bonabéri au lieudit Rails, dans l’arrondissement de Douala 4ème. Au cours de cette explosion, deux blessés graves dont un homme qui s’est retrouvé avec une jambe quasiment amputée. Selon les sources sécuritaires, les victimes seraient les poseurs de bombes eux-mêmes. « Dommage pour eux qu'ils ont été pris dans leur propre piège... », commente l’internaute Alima Mballa Larissa sur twitter.

Conduits à l’Hôpital de la garnison militaire de Bonanjo, ils sont actuellement dans les soins des militaires, en attendant d’être jugés.

Mais le fait que ces  terroristes présumés soient pris en charge par les militaires ne semble pas être du gout de plusieurs. « Comment peut-on soutenir des terroristes qui sont un danger pour tout le monde? », se demande un certain VLG238. « On a la déontologie. On les soigne d'abord. Il ne faudrait pas qu'ils meurent. Ils ne doivent pas échapper au jugement. Ce serait trop facile. Vivre doit désormais être une punition pour eux », réagit une source militaire.