C’est un ouf de soulagement pour ces souscripteurs de la Mission d’intégration et de développement pour l’Afrique(MIDA). L’Etat du Cameroun devra supporter les fortes sommes d’argent prélevées auprès des populations dans le cadre d’une initiative foireuse.

L’annonce a été faite par le ministre porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary le 21 avril 2018 au cours d’un point de presse donné à Yaoundé.

Par souci de préserver l’ordre publique, le Président Paul Biya a donc instruit le gouvernement à procéder aux remboursements des sommes placées dans cette organisation illégale vendeuse d’illusion.

Retrouvez ci-dessous le communiqué y relatif

mida-21042018.jpg

mida-21042018-1-696x994.jpg

mida-21042018-2-696x945.jpg

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur