Denis Nkwebo

Le Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) « demande la libération inconditionnelle de tous les journalistes anglophones emprisonnés », aux rangs desquels l’activiste Manchou Bibixy.

La déclaration y relative a été faite par le président du SNJC, Denis Nkwebo à l'occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse jeudi 3 mai.

« Nous avons été à l'œuvre pour la libération des journalistes anglophones injustement incarcérés. Six ont été libérés. D'autres sont encore en prison », a-t-il indiqué

Le SNJC sollicite notamment « la clémence et la grâce présidentielle » pour le journaliste activiste Mancho Bibixy dit "BBC", l'une des figures de la contestation anglophone. Arrêté en novembre 2016 après une manifestation pour le respect des droits des anglophones, Mancho Bibixy est accusé d’« actes terroristes »et risque la peine de mort. Il sera fixé sur son sort le 08 mai prochain.E1yuY5vy.jpg

L’on se souvient qu’il avait été vu une fois dans un cercueil au cours de la marche du 28 novembre 2016. Il avait d’ailleurs été porté en triomphe par les personnes présentes sur les lieux.

Il répond devant le Tribunal militaire de Yaoundé, des accusations d’hostilité contre la patrie, dégradation des biens publics, pillage en bande et coaction des actes de terrorisme.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur