Albert Dzongang

Le président national de la Dynamique s’exprimait ce lundi 07 mai sur les antennes de la radio Balafon émettant depuis Douala sur 90.3 FM

C’est à travers un coup de gueule que Albert Dzongang a réagi sur les déclarations jugées controversées d’Owona Nguini sur le tribalisme, le repli identitaire ou encore de l’ethno fascisme.

L’homme politique et ancien parlementaire a directement tiré à boulet rouge sur le politologue et universitaire. Il qualifie Owona Nguini de « faux intellectuel » et semble attribuer son grade de professeur de rang magistrat à sa participation au colloque sur l’humanitaire de la Première dame Chantal Biya.

La rédaction de 237actu.com vous propose un extrait (paraphrasé) des propos d' Albert Dzongang au cours de cet entretien 

« …Vous avez des gens ici qui vous disent qu’ils sont intellectuels, et quand vous les attendez parler, vous comprenez que leur base de l’intelligence n’a rien à voir avec l’équité, l’égalité, le respect mutuel des uns et des autres, la citoyenneté a laquelle appartient des gens issus des tribus diverses (…)Vous attendrez quelqu’un dire que je suis Béti et penser que son identité c’est à travers la tribu.

Ces intellectuels, c’est de faux intellectuels.(...) je prends le cas d’Owona Nguini. Il est passé par un chemin sinueux. Il a donné l’impression qu’il était avec le peuple et comprenait son problème. Il a donc attiré l’attention sur lui et a eu les moyens de passer ses cours et pour devenir professeur (…) Il a rampé et a commencé à raconter des histoires auxquelles on ne croit pas.

Ce monsieur organise quelque chose pour donner le diplôme à madame Chantal Biya. Est-ce qu’il à honte? Pour moi ce n’est pas un intellectuel »

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur