Pour faire face à crise anglophone qui paralyse les régions anglophones, le gouvernement y a instauré un couvre-feu pour contrer les velléités sécessionnistes des leaders de cette région.

A Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest « les mouvements des moto-taxis et des personnes demeurent interdits entre 19 heures et 7 heures du matin », a indiqué le préfet du Fako.

Les « indépendantistes » des régions du Nord-ouest et le Sud-ouest, réclamant leur indépendance et multiplient des attaques sporadiques contre les symboles de l’Etat du Cameroun.

Mais pour Yaoundé, le pays reste indivisible. La décision du gouvernement, d’instaurer un couvre-feu dans ces régions, traduit sa fermeté.

Selon le gouverneur, ces mesures viseraient à « mettre fin aux activités néfastes des militants sécessionnistes et de quelques individus mal intentionnés qui prennent en otage notre région pacifique et hospitalière ».

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur