• 19 - 08 - 2018

Cameroun-Coopération militaire Cameroun-Etats-Unis au beau fixe

https://237actu.com/Cameroun-Coopération militaire Cameroun-Etats-Unis au beau fixe

Cameroun-Coopération militaire Cameroun-Etats-Unis au beau fixe

Présence physique effective sur le terrain, sessions de formation stratégique et appui logistique rehaussé, voilà en quoi peuvent se décliner les échanges entre le Cameroun et les États-Unis d’Amérique au moment où ce pays pilier d’Afrique Centrale fait face à des menaces protéiformes, avec en face des ennemis d’origines diverses et aux idéologies inavouées.

La cérémonie de remise de deux aéronefs à la Base aérienne 101 de Yaoundé fut une autre occasion de célébrer les liens d’amitié impressionnants qui unissent deux pays que l’histoire rapproche de plus en plus chaque jour. Cérémonie présidée par l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun Peter Henry Barlerin, sous le regard de Joseph Beti Assomo, Ministre délégué à Présidence chargé de la Défense. Deux C-208 Cessna d’une valeur de 24 Milliards Fcfa et dont la précision des informations transmises lors des missions de surveillance pourra être d’une très grande importance sur les différents théâtres d’opérations qui sollicitent les Forces de Défense camerounaises.

A côté de ces aéronefs, il importe de noter que la Marine nationale avait déjà vu ses capacités opérationnelles renforcées avec l’inauguration le 13 octobre 2017 de trois centres de surveillance côtière pour les villes de Douala, Limbé et Kribi. Trois villes névralgiques sur le long littoral camerounais désormais plus sécurisées grâce à ces nouveaux centres entièrement équipés par les Etats-Unis. En 2015, le Congrès sous l’impulsion de Barack Obama autorisait la mise en route d’un certain nombre d’actions du gouvernement américain en faveur de l’Armée camerounaise. Le 19 octobre 2015, le Général David M. Rodriguez, Commandant à l’époque le Centre de commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM), était reçu par le Chef de l’Etat Paul Biya et appuyait par la même occasion les dispositions prises par le pouvoir de Washington.

Il s’agissait notamment d’un déploiement de 300 soldats américains sur le terrain dans le grand Nord du Cameroun dans le cadre de la lutte contre la secte islamique Boko Haram ; il s’agissait de la mise à disposition de 850 casques et 850 gilets pare-balles dans la même région pour la protection des hommes ; environ 30 Milliards de Fcfa seront également mis à la disposition du Génie Militaire pour la mise à jour du parc de génie civil à travers la république. Ce matériel est d’ailleurs aujourd’hui à l’œuvre sur le terrain notamment dans la construction de l’axe Mora-Dabanga-Kousseri.

En 2016 le Mindef Joseph Beti Assomo réceptionnait déjà du même partenaire, 21 Peace Keeping Support Vehicles (PKSV), des véhicules de combat dotés d’une technologie de pointe et dont des spécimens avaient déjà été éprouvés avec grand succès en Afghanistan, en Irak et en Syrie. La sanctuarisation de la forêt de Sambisa au Nigéria considérée comme la base forte de Boko Haram fut un bon théâtre expérimental pour cette logistique.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected]

Articles du même auteur

À la une

La semaine du 237

Les plus populaires

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu