Le préfet du département de la Momo région du Nord-Ouest, a informé la hiérarchie des problèmes auxquels sont confrontés les forces de défense camerounaises dans le département de la Momo à travers un communiqué signé hier 06 juin 2018.

Le département de la Momo l'un des foyers de la crise anglophone dans la région du Nord-Ouest, est passé presque sous le contrôle des forces de défense Ambazoniennes.

 C'est en tout cas ce qu'indique le communiqué adressé au gouverneur de la région du Nord-Ouest Joseph Lele Lafrique. Le stock de munitions épuisées, pire encore la sous-alimentation sont entre autres les nombreuses difficultés auxquelles sont confrontés les forces de défense camerounaises dans ce foyer de conflit. 

Ces manquements de l'armée Camerounaises ont permis aux sécessionnistes de prendre contrôle dans cette zone. Les populations exposées aux violences et attaques sécessionnistes cherchent désormais refuges dans les localités voisines.

L'enlisement de la crise dite anglophone dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest prend des proportions de plus en plus  inquiétantes.

Selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'Onu(OCHA), 160.000 personnes ont été déplacées depuis le début des violences dans les régions anglophones du Cameroun. 

 Ci-dessous le communiqué du préfet.

Redigé par: Lary Joss

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur