Ayissi Tsanga

Alors qu’on n’a pas encore oublié la tuerie de Kousserie du 15 juillet 2017 où un gendarme le nommé Mbincho Jude avait abattu froidement 04 de ses collèges dont son chef de compagnie avant de se rendre aux forces de sécurités. Voilà une autre histoire, cette fois c’est le soldat de 2 ème classe Jean Woubone qui abat à bout portant Ayissi Tsanga sont chef de bataillon.

« Une fois à Mora, une dispute dont nous ignorons encore l’objet a éclaté entre les deux hommes. Ils ont quand même entrepris de retourner à leur base, chemin faissant, les choses se sont envenimées. Le chef de bataillon Ayissi Tsanga aurait perdu patience devant un soldat insolent. Il aurait decidé de le faire enfermer dans la brigade de gendarmerie la plus proche. C’est ainsi qu’il aurait ordonné de rebrousser chemin. De son retour à Mora, le soldat Woubone refuse d’obtempérer. Au lieu de rendre son arme il la sasit, abat le chef de bataillon Ayissi Tsanga avant de se donner la mort ». Nous rapportes Journal du Cameroun.com

Pour l’heure aucune déclaration officielle n’est faite.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur