• 16 - 11 - 2018

Cameroun-Crise anglophone : Plan d’urgence humanitaire, l’incroyable réaction d’Elimby Lobé

https://237actu.com/Cameroun-Crise anglophone : Plan d’urgence humanitaire, l’incroyable réaction d’Elimby Lobé
Actualités

Cameroun-Crise anglophone : Plan d’urgence humanitaire, l’incroyable réaction d’Elimby Lobé

«JE SUIS FÂCHÉ DE VOIR COMMENT LES ACTIVISTES DU RÉGIME BIYA-RDPC FONT ÉCHOUER LE PLAN D’URGENCE HUMANITAIRE EN LUI ÔTANT LE MESSAGE PATRIOTIQUE QUI DEVAIT ÊTRE SON ESSENCE. »

« Je croyais que ce plan était une occasion de mobiliser les populations autour de l’idée que notre pays doit rester un et qu’il y avait là une occasion donnée à chaque francophone en particulier d’exprimer son attachement aux camerounais du nord-ouest et sud-ouest en donnant sa contribution à l’Etat pour assister les personnes éprouvées par cette guerre. je voulais, j’espérais, je m’attendais à voir le gouvernement rechercher un très grand nombre de camerounais donateurs car C’est donc le nombre de contributeurs qui aurait intéressé l’opinion, étant entendu que si 6 millions de camerounais parlent aux sécessionnistes en donnant chacun 1000 f, l’Etat réçoit 6 milliards en un clin d’oeil.

Mais les organisateurs de cette opération l’ont transformée en une compétition entre les régions et une affaire des élites politiques, administratives et d’affaires.

Des hommes d’affaires établis au littoral ou au centre, ne contribuent plus là où ils sont établis, là où ils opèrent économiquement, ils quittent le littoral ou le Centre pour aller contribuer dans leur région d’origine parcequ’il faut que ladite région remporte la palme d’or des contribution.

Quand je parle d’ethnofascisme les gens font semblant de crier au scandale : Et pourtant ! L’argent est destiné à un même objectif : pourquoi le donateur qui est à Douala ou à Yaoundé quitte ces villes pour aller donner sa contribution à l’ouest ? S’il l’a donné à Douala, l’Etat ne la recevra plus ? Si la contribution de CONGELCAM est versée à DOUALA, elle n’arrivera pas au trésor public ? Quel est donc le statut juridique de cet argent collecté ? Est-il toujours question de denier public ?

Les gouverneurs et consort sont-ils tous des receveurs du trésor ? Voilà comment on est en train de faire en sorte que l’opération ne concerne plus tout le monde.

Il y aura à peine 10000 donateurs et l’on collectera à peine 2 milliards de francs. Ce sera un échec politique et financier, il n’y aura plus de patriotisme, il y a déjà « ONE MAN SHOW » au nom de l’amour que l’on a pour les anglophones éprouvés par une guerre qui deviendra petit à petit l’affaire de ceux qui ont l’argent.

C’EST GÂTÉ ! il faut se ressaisir et arrêter la récupération politicienne de ce qui devait être et rester un message patriotique à l’adresse des sécessionnistes d’une part en leur disant que ces millions de donateurs se mettent du côté des milliers de victimes de leur choix politique diabolique ; d’autre part ce message serait à l’adresse des victimes pour leur témoigner l’attachement indéfectible de la nation camerounaise à leurs personnes respectives.

Je ne veux pas l’attachement de X ou Y aux victimes de la guerre ! Je veux l’attachement de la nation à ses enfants meurtris par une aventure politique insensée, menée par des gens sans légitimité, des gens qui n’ont reçu d’aucun anglophone un mandat de revendiquer quoique ce soit . »

 

Abel Elimby Lobé.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected]

Articles du même auteur

À la une

La semaine du 237

Les plus populaires

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu