• 16 - 11 - 2018

Cameroun-Crise anglophone : Surprenante réaction du député SDF Joseph Wirba en visite dans le Nord-Ouest

https://237actu.com/Cameroun-Crise anglophone : Surprenante réaction du député SDF Joseph Wirba en visite dans le Nord-Ouest
Actualités

Cameroun-Crise anglophone : Surprenante réaction du député SDF Joseph Wirba en visite dans le Nord-Ouest

« Je suis prêt à faire face à l'armée camerounaise...Si le prix à payer est de passer le restant de ma vie en prison...Je suis prêt à le faire », cette déclaration a été faite par le député SDF Joseph Wirba, c’était au cours de sa récente visite dans sa circonscription électorale,Jakiri région du Nord-Ouest.

Le parlementaire du Social democratic front face à une foule en liesse n’a donc pas pu contenir son émotion

« Je suis heureux de me retrouver parmi les miens… la résistance est la meilleure des solutions », a-t-il ajouté

La résidence du député SDF Joseph Wirba avait déjà été pris d’assaut par des manifestants toujours à Jakiri le 11 novembre 2017(voir photo ci-dessous).

domicile-joseph-wirba-jakiri-696x392.jpg

Ceux-ci munis de branches et de pancartes s’étaient rendus au domicile du député pour lui demander de ne plus retourner à Yaoundé siéger au Parlement.

« Ne retournez plus à Yaoundé. Vous ne pouvez pas vous asseoir avec ceux qui nous tuent. S’il est vrai que vous représentez votre peuple alors restez à Jakiri. Nous vous avons envoyé à Yaoundé, maintenant nous exigeons votre retour » pouvait-on lire entre autres sur les pancartes.

Honorable Joseph Wirba très acerbe dans ses discours depuis de déclanchement de la crise sociopolitique dans les régions anglophones avait enflammé l’hémicycle de NgoaEkelle lors de la session parlementaire du mois de novembre

Porté disparu plus de trois mois plutôt, le parlementaire avait lancé de façon laconique « Wirba is back », lorsque la parole lui a été donnée par CavayéYeguié Djibril, président de l’Assemblée nationale.

Et de poursuivre « A tous ceux qui voulaient m’arrêter, dites-leur que je suis de retour, dites-leur de venir m’arrêter… J’ai vécu trois mois dans la brousse comme un animal »

Sujets liés

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected]

Articles du même auteur

À la une

La semaine du 237

Les plus populaires

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu