Elle est l’œuvre d’un jeune camerounais de 28 ans qui se nomme Mbe Jean Colince, promoteur de la marque MJC Shoes et n’a jamais été fabriquée en Europe comme l’ont laissés croire de nombreux internautes.

Mbe-Collins.jpg

L’image de cette chaussure a été très vite récupérée par des activistes politiques et autres internautes. Ces derniers ont dit que ladite chaussure a valu des millions, de quoi construire des hôpitaux au Cameroun.

Que non. « Une paire de chaussures fabriquée par nous coûte en moyenne 50 000 francs Cfa. Elle peut coûter beaucoup plus, en fonction du matériau exigé par le client. Mais on est toujours bien loin du million de francs Cfa !!», raconte le jeune homme au journal StopBlaBlacam

Le fabricant rencontre le PAN en juillet 2018, lors d’un évènement à l’esplanade de l’Assemblée nationale. «A l’occasion, les autorités ont visité mon stand et j’en ai profité pour présenter mon travail et nouer des contacts ». Ainsi vient la première commande du PAN au jeune maître bottier. Puis suivra une autre ; celle qui fait actuellement des remous.

Le jeune entrepreneur craint que son business pâtisse de ce mauvais buzz. D’autant que sa clientèle compte plusieurs autres personnalités de la République.

Cela fait deux ans qu’il s’est installé à son propre compte, après des formations auprès des maîtres bottiers du pays. Il entend prospérer dans ce business, persuadé que l’élégance de l’homme est à ses pieds.

 

StopBlaBlacam

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur