Cameroun-Crise anglophone-Présidentielle 2018 : Jean Jacques Ekindi : « seul Paul Biya assume la guerre à ceux qui ont provoqué la guerre. »

Cameroun-Crise anglophone-Présidentielle 2018 : Jean Jacques Ekindi : « seul Paul Biya assume la guerre à ceux qui ont provoqué la guerre. »

Le président du mouvement progressiste, Jean Jacques Ekindi a dévoilé le candidat qu’il soutiendra à l’occasion des élections du 7 octobre prochain. Le candidat dont la candidature a été rejetée en Août, a choisi le président sortant Paul Biya comme idéal pour la course sur la route d’Etoudi.

Après 27 ans au côté de l’opposition, jean Ekidi s’est aligné derrière le président sortant Paul Biya pour qui, il appelle les militants de son parti à se rendre massivement dans les urnes le 7 octobre prochain, pour voter.

Ainsi, parlant des situations de guerre que traverse le Cameroun ; Boko Haram au nord du Cameroun, les séparatistes des régions anglophones, et l’insécurité à l’est, Le président du mouvement progressiste estime que Paul Biya est le seul a assumer ces exactions afin de les éradiquer du Cameroun.

Pour Jean Jacques Ekindi, Paul Biya est le seul à pouvoir aboutir des grands projets nouvellement et récemment engagés. Pour lui, il est également le seul à résoudre les problèmes sociaux, politiques, économiques, culturels et même historiques dont souffre le Cameroun. Il est le meilleur profil qui peut protéger les camerounais. Une fois de plus, l’opposition prouve son échec. 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu