Cameroun:Le DG de l’ENAM menace de sanctionner Brenda et Juniors Biya

https://237actu.com/Cameroun:Le DG de l’ENAM menace de sanctionner Brenda et Juniors Biya
Actualités

Cameroun:Le DG de l’ENAM menace de sanctionner Brenda et Juniors Biya

Mendjana Linus Toussaint, le Directeur général de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature somme les étudiants invisibles de rejoindre le Centre d’instruction des forces armées nationales de N’Gaoundéré dans un délai de 48 heures.

Les candidats déclarés définitivement admis aux concours de l’ENAM en décembre 2017, s’étaient retrouvés le lundi 08 janvier 2018 au grand Amphi de l’Ecole d’administration et de magistrature pour la rentrée académique.

Huit mois après cette rentrée solennelle, les désormais pensionnaires de la prestigieuse école ont été embarqués pour une formation militaire à Ngaoundere, chef-lieu de la Région de l’Adamaoua. Mais, au moment de quitter la capitale Yaoundé pour le territoire château d’eau du Cameroun, plusieurs étudiants ont répondu aux abonnés absents. Selon nos sources, les enfants du Chef de l’Etat, Brenda Biya et Junior Paul Biya seraient parmi les admis qui n’ont pas fait le déplacement de N’Gaoundéré. Mais, ils ne sont pas expressément cités par le patron de l’ENAM.

En effet, dans un communiqué publié hier mardi 02 octobre, le Directeur général de l’ENAM somme les étudiants absents de rejoindre le Centre d’instruction des forces armées nationale de N’Gaoundéré dans un délai de 48 heures.

« Le Directeur général de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) invite les élèves de la promotion « Peace and Unity » 2017 – 2019… admis à la préparation militaire supérieure par décision du 28 septembre 2018 mais absents lors du départ du contingent les 29 et 30 septembre 2018, à bien vouloir rejoindre instamment et à leurs frais, le centre d’instruction des forces armées nationales CIFAN de N’Gaoundéré dans les 48h suivant diffusion du présent communiqué, faute de quoi les intéressés seront considérés comme étant en situation de désertion et sanctionnés selon le règlement militaire, sans préjudice des sanctions administratives et académiques prévues par le régime des études et de la scolarité en vigueur à l’ENAM». Telle est la teneur du communiqué de Mendjana Linus Toussaint.

 

Cameroun-Info.Net

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu