Université de Dschang: Plus de 100 docteurs produits en un an

Université de Dschang: Plus de 100 docteurs produits en un an

En plus de cette performance, l’institution a réalisé au cours de l’année académique 2017-2018, des avancées non négligeables.

Aussitôt nommé au poste de recteur de l’université de Dschang, Roger Tsafack Nanfosso a affiché sa ferme volonté de lever les verrous qui empêchaient les étudiants de soutenir dans les délais raisonnables, leurs thèses de doctorat. Plus de trois ans plus tard, la communauté universitaire s’accorde à reconnaitre que des avancées notables ont été réalisées sur ce plan. Uniquement au cours de l’année académique 2017-2018, 109 thèses de doctorat phd ont été soutenues. Cette révélation a été faite vendredi 9 novembre 2018. C’était au cours de la cérémonie de lancement solennel de la nouvelle année académique au sein de cette institution universitaire. Afin de mieux encadrer les doctorants, l’université a entrepris la construction d’une école doctorale.

« L’année dernière, nous avons posé la première pierre de notre école doctorale qui est financée à 100% par la fondation de l’université de Dschang », a confié Pr Tsafack Nanfosso. Le recteur pense que l’institution qu’il dirige a globalement enregistré nombre de points positifs pendant la dernière année académique. « Nous avons aussi noté l’année dernière, la création par le Chef de l’Etat et nous en sommes encore reconnaissants et ce sera éternellement, la création d’une faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques et son démarrage immédiat. Au jour d’aujourd’hui, je peux vous dire peux dire que les étudiants qui ont été admis l’année dernière, sont en deuxième année. Cela veut dire que cette faculté produit de bons résultats. Et puis par ailleurs, on s’est aperçu qu’un certain nombre d’engagements que nous avons pris l’année dernière ont effectivement été réalisés », a-t-il poursuivi.

Après avoir réalisé la prouesse de hisser le drapeau de l’Université de Dschang au rang de première université non seulement du Cameroun, mais aussi d’Afrique centrale, Roger Tsafack Nanfosso se fixe pour ambition à défaut de faire mieux, de conserver cette position. « Cette année, notre ambition est de faire au moins aussi bien que l’année dernière pour maintenir notre rang de première université au Cameroun et en Afrique centrale », a-t-il dévoilé. Aussi Pr Tsafack Nanfosso compte-t-il se mettre immédiatement à l’œuvre pour faire des Jeux Universitaires que son institution accueille cette année, un grand rendez-vous sportif, et culturel qui permettra toutes la région de l’Ouest d’^tre en effervescence.

Redigé par: Gaël Tadj

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu