Cameroun-Réélection de Paul BIYA « Assassinant et attaques ciblées contre des Béti » : l'auteur de l'article controversé s'explique (enfin)

Cameroun-Réélection de Paul BIYA « Assassinant et attaques ciblées contre des Béti » : l'auteur de l'article controversé s'explique (enfin)

« Réélection de Paul BIYA : Assassinat et attaques ciblées contre des Béti », telle est la Grande Une, au relent tribal du journal Essingan, parution du lundi 19 novembre qui a suscité l’indignation au sein de l’opinion

Leger Ntiga (en image), rédacteur en chef du Bi-hebdo Essingan et par ailleurs auteur de l’article controversé est présenté comme un instigateur de la guerre tribale, mais le journaliste se défend et soutient qu’il n’a commis aucune dérive déontologique, il est, dit-il resté très professionnel

« C'est un travail de journaliste qui a été fait. K-tino est béti, Coco argenté est béti, JP mélody est béti, Ernest Obama est béti, Ava qui est mort est béti, Désiré Amogou est béti. Est-ce que c'est une réalité ? Est-ce que nous sortons d'un contexte électoral ? Est-ce que ces gens-là ont été attaqués ? Je n'ai pas de commentaires à faire, faites des commentaires comme vous voulez, mais nous n'avons ciblé aucun groupe contre un autre, nous avons dit que des gens sont victimes des attaques, point barre !!! », a réagi Leger Ntiga, joint au téléphone par nos confrères de Médiatude

« L'agression sur le vicaire épiscopal de la zone pastoral Mvolye survient quelques semaines après la prise de parole de l'archevêque de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga au sujet de la reconnaissance des résultats de l’élection présidentielle. Une prise de position qui a suscité de nombreuses réactions teintées d’agressivité à l’endroit du prélat dont le porte-parole ( Abbé Amougou, ndrl) a amplifié la prise de parole à travers les supports médiatiques dédiées à l’archidiocèse. Comme d’ailleurs, la profanation de la cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé à l’issue de laquelle les militants du MRC avaient été interpellés», pouvait-on lire dans le journal qui a également évoqué l’assassinat de l’artiste musicien Avenir Ava et l’attaque armée du domicile du Directeur Général de Vision 4, Ernest Obama

« Les multiples exactions de la ‘’ Brigade anti-sardinard ’’ en Europe notamment où certaines communautés ont fait l’objet d’agressions physiques et verbales : K-tino, Coco Argentée »,a ajouté le journal

Rappelons que Léger NTIGA a parcouru plusieurs organes de presses, au Quotidien Le Messager comme chef de service Société, ensuite à Mutations comme Rédacteur en Chef. Il est enseignant de journalisme et est également Rédacteur en Chef du bihebdomadaire L’Essentiel du Cameroun

Sujets liés

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu