Cameroun: Un transfuge du Sdf prend les rênes du Mrc dans le département des Bamboutos

Cameroun: Un transfuge du Sdf prend les rênes du Mrc dans le département des Bamboutos

Théodore Jiatsa a officiellement pris fonction comme nouveau secrétaire de la fédération du Mouvement pour renaissance du Cameroun (Mrc), pour le département des Bamboutos.

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) n’a pas baissé les bras dans le combat qu’il mène depuis la publication des résultats de l’élection présidentielle du 7 octobre dernier, dans l’optique de revendiquer « sa victoire volée». Cette formation politique n’a également pas perdu de vue qu’il doit travailler sur le terrain pour s’enraciner davantage. Dimanche 18 novembre dernier, le parti du Pr. Kamto a procédé à l’installation de son nouveau secrétaire pour la fédération des Bamboutos. Il s’agit de Théodore Jiatsa, parti du Social democratic front (Sdf) au lendemain de la dernière élection présidentielle. Il remplace à ce poste, Joseph Takianpi.

Au cours de la cérémonie très courue de passage de témoin entre ces deux militants du Mrc, tenue à Mbouda, le secrétaire de la fédération régionale pour l’Ouest, a tenu à apporter des précisions sur la polémique que peut susciter l’entrée par le sommet de certains nouveaux militants du Mrc. « Ceux qui ont fait leurs preuves ailleurs, ne peuvent pas venir commencer à la base au Mrc. Ce serait ne pas reconnaitre ce qu’ils ont déjà fait», a expliqué Christophe Kamdem. Il a invité ses camarades non seulement au respect strict de la hiérarchie, mais aussi de ne pas céder aux manœuvres de division. De même, il a recommandé au nouveau responsable du Mrc dans les Bamboutos, de reprendre le travail d’implantation du parti dans ce département et de sanctionner les responsables communaux qui brillent par leur inertie ; de reconstituer son bureau en y incluant la gent féminine. « Sans la prise en compte des femmes, on ne peut pas remporter une élection », a-t-il prévenu.

Conscient de l’immensité et de la complexité de la mission de la mission qui lui est ainsi confiée, le promu entend mettre l’intérêt supérieur de son parti au centre de toutes ses décisions. « Certes on n’est jamais accepté de tous, mais nous essayerons de faire un effort de prendre des mesures pour l’intérêt du parti. Pour construire un parti fort, il faut fédérer les efforts. Nous n’allons pas gérer les humeurs des hommes », a confié Théodore Jiatsa. « Notre cible prioritaire, c’est la jeunesse. Dès janvier 2019, nous irons vers les jeunes en âge de voter afin de les encourager à s’inscrire sur les listes électorales pour pouvoir prendre leur destin en main. Il faut qu’ils sachent que les 2000 Fcfa qu’on leur donne souvent pour acheter leur voix ne peux pas construire un avenir », a-t-il poursuivi. Pour les législatives et municipales à venir, le Mrc se fixe pour ambition de remporter les quatre mairies et les quatre sièges de députés des Bamboutos.

A très court terme renseigne-t-il, ses camarades et lui se mettront sen ordre de bataille pour une participation active au « programme national de résistance » mis en place par le directoire national du Mrc.

Redigé par: Gaël Tadj

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu