François Kouedem: « Il faut maintenant montrer à l'opinion internationale qu'on était prêt pour organiser cette Can »

François Kouedem: « Il faut maintenant montrer à l'opinion internationale qu'on était prêt pour organiser cette Can »

Ancien footballeur, le nouveau président de la ligue régionale de football de l’Ouest s’est exprimé à notre sur l’actualité brulante de ces derniers jours.

C’est une nouvelle très triste, dure à accepter parce que nous pensions à plus de 70% qu'on avait la CAN entre les mains, au vu des infrastructures qui ont été engagées et même de l'évolution des travaux. C'est une décision qui vient assommer tous les Camerounais et plus particulièrement la famille du football. Maintenant, on n’a pas d’autre choix que de s’en tenir à cette décision. Notre plus grand souhait est que les travaux ne s’arrêtent pas au niveau où ils sont.

Il faut que ces chantiers continuent parce qu’au-delà de ce que les stades allaient accueillir cette Can, ils devaient permettre aux équipes sur le plan local de pouvoir s’exprimer dans les normes du professionnalisme. Notre plus grand souhait est que les chantiers ne s’arrêtent pas ; qu’ils continuent et ça permettrait que le moment venu, qu’aux yeux de l’opinion internationale qu’on constate que le Cameroun était prêt pour organiser cette Can. Mais cette fois-ci, il faut qu’on permette aux équipes sur le plan d’utiliser ces infrastructures sportives pour qu’on ait un bon championnat.

Sujets liés

Redigé par: Gaël Tadj

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu