Crise anglophone: le Fon de Nso libéré

Crise anglophone: le Fon de Nso libéré

 Le Fon de Nso, Son Altesse Royale Semh Mbinglo, est rentré dans son palais le dimanche 2 décembre après avoir passé des heures en captivité, ont indiqué des sources.

En effet, le Fon de Nso  avait été enlevé samedi passé, ainsi que six notables par des hommes armés qui les avaient par la suite emmenés dans un lieu non identifié.

La situation a provoqué de violents coups de feu à Kumbo tout au long de la soirée de samedi soir, provoquant la colère des villageois qui ont demandé la libération immédiate de leur Fon.

Après plusieurs pressions et négociations de la part des fils et des filles du clan Nso, le Fon a finalement été relâché tôt dimanche, et a été reçu par  son peuple sur la place du village.

Ceci vient après l’enlèvement et la mise en liberté de trois missionnaires catholiques à Muyuka, département du Fako chef-lieu de la région du Sud-Ouest.

Le père Jude-Thaddeus Langeh Basebang, un missionnaire clarétain, le diacre Placid Muntong et un étudiant ont tous été libérés jeudi après avoir passé plusieurs jours en captivité, a déclaré le père Bayemi, porte-parole de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun.

Après leur libération, ils ont été immédiatement emmenés dans un centre médical à Douala où ils ont été placés sous surveillance médicale.

Depuis le début de la crise anglophone, les forces de sécurité et de défense, les enseignants, les chefs traditionnels, les étudiants et les élèves font l’objet d’enlèvements répétés.

Sujets liés

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu