Cameroun-Affaire Samuel Eto’o contre Soleil FM : Ernest Obama recadre Souley Onohiolo (Vidéo)

Cameroun-Affaire Samuel Eto’o contre Soleil FM : Ernest Obama recadre Souley Onohiolo (Vidéo)

Invité sur le plateau de Club d’Elite (Vision 4) dimanche passé, Souley Onohiolo, grand reporter, et journaliste au quotidien Le Messager, n’a pas apprécié l’attitude de son jeune confrère Ernest Obama, présentateur de l’émission

Les téléspectateurs de la chaine de télévision d’Amougou Belinga, ont eu droit à un clash des titangs entre ces deux hommes de média à propos de l'affaire Samuel Eto'o contre Soleil Fm, une chaine de radio privée émettant depuis  Yaoundé, capitale politique

En effet, à sa première prise de parole, Souley Onohiolo va se montrer très solidaire du journaliste de Soleil FM , Michael Doppas, qui vient d’être incarcéré à Kondengui dans l’affaire qui les oppose à Samuel Eto’o Fils. Ernest Obama qui a toujours revendiqué une certaine amitié avec le goleador camerounais va visiblement être vexé suite à ce soutien apporté par Souley à Michael Doppas

237actu.com vous propose cette séquence

Souley Onohiolo : Vous avez indiqué que je suis le seul journaliste sur ce plateau, donc, je ne voudrais pas ne pas être triste, parce qu’en ce moment il y a un journaliste qui est détenu à la prison centrale de Kondengui (Yaoundé), il s’appelle Michael Doppas et travail à Soleil FM. Très sincèrement, je pense que c’est n’est pas normal. Depuis très longtemps, on demande de dépénaliser le délit de presse. Que le juge prenne un journaliste et le place sous un mandat de dépôt, sans l’avoir entendu, je pense que c’est n’est pas normal…ça fait 05 jours qu’il croupit à la prison de Kondengui, Obama nous devons condamner ça, c’est n’est pas normal

Ernest Obama : Monsieur Souley vient de parler d’une affaire qui est pendante devant la justice et que déontologiquement c’est interdit

Souley Onohiolo : Monsieur Obama, ça peut vous arriver demain…Non! Vous Voulez prendre mon contre-pied, vous êtes journaliste comme moi et demain ça peut vous arriver, c’est n’est pas normal que Michael Doppas soit pris comme un petit zozo alors qu’il a une maison et une entreprise

Ernest Obama : Vous avez fini ?

Souley Onohiolo (nerveux) : J’ai fini, mais si vous continuez dans la volte-face, on va le faire...

Ernest Obama : Je rappelle que tout journaliste doit être responsable de ses actes, et les affaires pendantes ne doivent pas être commentées…On peut être bon journaliste, mais tant que c’est n’est pas la vérité on s’expose…merci beaucoup

Souley Onohiolo : qu’est ce que vous faites de la jurisprudence Mimi Mefo ? Tout le monde a condamné ça, alors que c’était en instance

Ernest Obama (Enervé) : C’est compris Souley, est-ce que vous pouvez permettre que l’on poursuive l’émission ?

Souley Onohiolo : Allons-y…

Ernest Obama : Je répète encore que nous devons être responsables, si nous allons à la télé dire que monsieur Souley est homosexuel, nous devons apporter les preuves de son homosexualité. Ce qu’on dit à l’antenne, on doit en être responsable…Je vous suggère devant votre Chapka (Chapeau Russe Ndlr) que vous payez vos médicaments la prochaine fois (les autres panelistes éclatent avec les rires sur le plateau)

 

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu