Gestion et traitement des dechets solides menagers a Dschang :: Le projet MAGETV a tenu la 4e session de ses Comités de pilotage annuels

https://237actu.com/Gestion et traitement des dechets solides menagers a Dschang :: Le projet MAGETV a tenu la 4e session de ses Comités de pilotage annuels
Ouest

Gestion et traitement des dechets solides menagers a Dschang :: Le projet MAGETV a tenu la 4e session de ses Comités de pilotage annuels

Le projet MAGETV a tenu la 4e session de ses Comités de pilotage annuels.

Le projet de Maîtrise de la gestion, du traitement et de la valorisation des déchets solides ménagers, MAGETV, a permis le traitement de 2 817, 44 tonnes de déchets, en 2018, produisant ainsi 402,2 tonnes de compost.

En matinée du mardi 4 décembre 2018, les membres du Comité de pilotage (COPIL) du projet de Maîtrise de la gestion, du traitement et de la valorisation des déchets solides urbains de Dschang, MAGETV, se sont retrouvés en la salle des fêtes de la mairie de Dschang, à l’occasion de la 4e session de leurs assises annuelles. Pour la circonstance, Juan Fernandez a représenté le partenaire stratégique qu’est l’Union européenne.

Dans son mot d’ouverture, Dr Jacques Bipélé, 2e adjoint, représentant SM Beaudelaire Donfack, maire, empêché, a rappelé l’objet au centre des échanges : « Faire l’état de mise en œuvre des travaux, pour mieux dégager les perspectives de ce projet, qui rayonne telle la vitrine de notre commune aux plans national et international… »

Après examen de l’état d’avancement du chronogramme de MAGETV, les membres ont noté que les activités prévues pour l’année en cours d’achèvement ont, dans l’ensemble, été majoritairement réalisées ou en cours de l’être. En guise d’illustration, l’on a cité : la fabrication et l’installation de dix compostières communautaires ; le traitement de 2 817, 44 tonnes de déchets…

Ce traitement de déchets a permis de produire 402,2 tonnes de compost, qui ont rapporté 4 490 200 Fcfa. De manière synoptique, la synthèse des réalisations du projet a dégagé des recettes totales de 99 542 268 Fcfa en 2018. Les acteurs qui se sont mis à contribution pour boucler ce budget sont : Union européenne, Afri-Compost, commune de Dschang, recettes du compost, ville de Nantes.

Les autres partenaires, nationaux et internationaux, qui ont apporté des appuis financier, technique et/ou organisationnel ont pour noms : ERA-Cameroun, GEVALOR, CAPLAME, Nantes-Metropole, Compostri, SYCTOM, TOCKEM, CEPDEL, ADECOTEC. Jusque-là, les recettes de crédits-carbone restent attendues.

La tutelle a exprimé sa reconnaissance, aux différents partenaires du projet MAGETV.

Au nombre des activités qui ont contribué au rayonnement international du projet, il y a eu : l’organisation d’un séminaire international sur le compostage des bio-déchets à Dschang, par l’AMGED et Compostri de Nantes ; la participation à la rencontre de Ouagadougou sur le plaidoyer piloté par l’AIMF (Association internationale des maires francophones), en direction des états africains sur les services essentiels ; la participation à la rencontre de Dakar, sur la gestion des boues de vidange ;

L’accueil de trois étudiants étrangers ; la participation à un voyage d’étude à Djambala, en République du Congo, en préparation du 3e séminaire international sur le compostage en 2020 ; la participation à l’assemblée générale de l’AIMF à Lille ; l’accueil de l’ambassadeur de France au Cameroun, de Pascal Retière de Compost-Insitu de Nantes, du maire de Tibati, de plus de 20 stagiaires venus des universités nationales…

Naturellement, les difficultés n’ont pas manqué : absence de visibilité dans la planification objective des activités, faible maîtrise de l’approvisionnement des sites de compostage en déchets, enlèvement irrégulier des refus au site de Ngui, gestion aléatoire du site de la décharge,

Insuffisance des quantités de déchets collectées par la commune pour approvisionner les sites de compostage, faible niveau de pré-collecte, non-implémentation de certains investissements initialement programmés (acquisition de matériels de pré-collecte, construction d’une clôture de sécurité…)

Sous réserve d’un travail approprié sur l’ensemble de ces difficultés, le projet MAGETV a envisagé pour l’année 2019 : le traitement de 6 000 tonnes de déchets, pouvant produire plus 600 tonnes de compost et rapporter près de 14 400 000 Fcfa ; l’acquisition de nouveaux équipements de production ; l’amélioration des procédés de traitement, en vue de l’accroissement de la productivité et des rendements ;

La formalisation du pôle "Valorisation des déchets" et la finalisation de la certification-carbone ; la mise en place de 06 parcelles d’essais agronomiques ; la poursuite de l’installation des compostières communautaires ; la réalisation d’une notice d’impact environnemental ; la contribution au développement du marché des produits biologiques de Dschang ; la continuation de l’aménagement des plateformes de Ngui et Siteu…

Innocent Dongmo, chef service de Développement local à la préfecture de Dschang, représentant Confiance Balungeli, préfet, empêché, a pris la parole pour « exprimer la reconnaissance de la tutelle aux différents partenaires, pour leurs appuis multiformes… » Continuant, il a apprécié les contributions des sectoriels impliqués dans les diverses activités, qui donnent vie à ce projet.

Créé il y a 4 ans, le projet MAGETV a pour objectifs généraux : l’amélioration du service de gestion des déchets solides ménagers ; le développement des approches nouvelles de financement de la gestion des déchets, à même d’être utilisées par des communes de taille voisine, au Cameroun ou ailleurs.

Redigé par: Roch Kenfack

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu