Notre RPN: Un projet réussi de la communauté camerounaise du Canada qui fait des envieux

Notre RPN: Un projet réussi de la communauté camerounaise du Canada qui fait des envieux

"Accompagner dignement nos morts vers leur dernière démeure", voilà le slogan qui anime le projet de Retour au Pays Natal initié dans la communauté camerounaise du Canada depuis 2013.

Le Retour au Pays Natal (RPN) est dans la diaspora camerounaise du Canada le projet qui a réussi à réunir dans un intérêt commun, celui de réduire au maximum les tracas associés à la perte de vie d'un de ses membres.

Initié en 2013 par celui qu'on appelle le père fondateur, Norbert Djabome avait une seule idée en tête, réunir ses frères et soeurs au sein d'un organisme sans but lucratif, dans une cadre communautaire pour fournir un service d'accompagnement de la dépouille au pays natal (Cameroun) en cas de décès. Comme celà peut paraître banal à la première perception, il suffit de remonter dans les souvenir des années d'avant la création du RPN où il fallait organiser une levée de fonds à maintes reprises pour apporter de l'aide à différentes familles en vue du rapatriement d'un proche vers de Cameroun, pratique qui reste encore très connnue dans les autres communautés de la diaspora africaine du Canada à l'heure ac tuelle.

En décembre 2018, du haut de ses 16 900 membres actifs, trouver les fonds nécessaires pour rappatrier un Camerounais du Canada se fait très simplement et «sans bruits». Les membres sont constitués en groupements associatifs (294 associations) repreésentés au sein du RPN par un membre désigné. En cas d'événement malheureux, la collecte des fonds nécessaire pour assurer le transfert de la dépouille au pays natal se fait rapidement en moins de 72 heures. Le montant nécessaire pour le rapatriment d'un adulte décédé s'élève à 15 000 $, ce qui sous entend que chaque membre paiera moins de 2$ par cas survenu.

Avec son modèle ainsi établi, le RPN devient le premier projet qui a connu un succès réel dans la communauté camerounaise du Canada, et qui sans faire aucun doûte suiscite l'intérêt des autres communautés africaines représentées au Canada par des hommes, femme et enfants issus de l'immigration et toute autre forme d'établissement dans ce vaste territoire d'accueil.

C'est quoi l'agent motivateur du RPN?

Motiver chaque membre de la communauté à assister à une association de son choix. Nous les persuadons de ne pas vivre isolés mais d'appartenir à un groupe au sein de la communauté pour éviter des cas comme ceux qui se sont produits au Canada ces derniers mois. La plupart du temps, la nationalité des personnes ne sont découvertes qu'après leur mort, et elles ne connaissent pas ou n'ont personne dans la communauté.

Comment devenir membre?

Comme indiqué sur le site de l'organisme, être membre de la communauté RPN est un excellent choix, et l'adhésion se fait en quelques étapes simples.

  1. En tant qu'accociation regroupant des Camerounais en son sein, il suffit de compléter une demande électronique en ligne pour adhérer au RPN en tant qu'asdociation.
  2. En tant qu'un membre, il faut passer par une association membre et en complétant la procédure requise pour adhérer à l'association, l'inscription au RPN se complète implicitement et sans aucun autre a vis.

Ce projet RPN est définitivement une initiative qui démontre la capacité de cette communauté à s'organiser si elle se trouve en face d'un projet intéressant avec un bon leadership à sa tête.

Redigé par: Hilaire Douanla

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu