Cameroun-Crise anglophone et la liberté d'expression : l'ONU s'inquiète

Cameroun-Crise anglophone et la liberté d'expression : l'ONU s'inquiète

Des experts de l'ONU ont exprimé leur préoccupation mardi dernier concernant la répression de manifestants au Cameroun, à la suite de la récente réélection du Président Paul Biya.

Les restrictions imposées récemment par le gouvernement camerounais aux droits d'assemblée pacifique et d'expression, semblent ignorer ce critère établi par les instruments internationaux auxquels est parti le Cameroun », ont affirmé les experts dans une déclaration.

Ils ont appelé à la protection de la liberté d'expression, la liberté d'assemblée pacifique et la liberté d'association, rappelant que les standards de droits de l'homme internationaux établissent le droit de chacun à participer à des manifestations pacifiques, ont-ils ajouté« Toute restriction aux libertés d'assemblée pacifique et d'expression doit provenir de la loi et doit être nécessaire et proportionnelle ».

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu