Regard sur 2018 a l'office de tourisme de Dschang: Le budget 2019 de l’OTD a été revu à la baisse de 9,87%

Regard sur 2018 a l'office de tourisme de Dschang: Le budget 2019 de l’OTD a été revu à la baisse de 9,87%

A l'image des autres établissements publics communaux, le conseil d'administration de l'Office de tourisme de Dschang (OTD) a posé un regard rétrospectif sur 2018, avant de se projeter sur 2019.

C'est dans l’ultime foulée d’avant achèvement de l’année 2018, que l'Office de tourisme de Dschang (OTD) a tenu son conseil d'administration (CA), présageant ainsi de la convocation imminente du conseil municipal de la commune du même nom.

L’examen du rapport de présentation du directeur de l’OTD a levé le voile sur le budget 2019, de cet établissement public communal. Equilibré en recettes et en dépenses à 20 640 000 Fcfa, il est en baisse de 9,87% sur celui de l’année écoulée. Cette baisse pourrait se comprendre par le fait que le budget précédent a été recouvré péniblement au-delà du tiers.

Et au regard des spécificités propres à la nature même de l’OTD, dont la mission essentielle est de promouvoir l’attractivité de la destination touristique de la Menoua, les ratios requis par les normes budgétaires n’ont pu ici être respectés.

Les travaux de cette session se sont tenus en présence d’Innocent Demanou, chef de service du Développement local à la préfecture de Dschang, représentant Confiance Balungeli, préfet de la Menoua, empêché.

Dans sa prise de parole en sa qualité de tutelle, il a invité au renforcement de la collaboration entre l’équipe de l’OTD et ses différents partenaires, notamment les sectoriels. Concluant son propos, il a insisté « sur la nécessité de mettre tout en œuvre, pour implémenter les résolutions arrêtées par ce conseil… »

Dans son mot clôture des travaux, Dr Jacques Bipélé, 2e adjoint, représentant SM Beaudelaire Donfack, maire, empêché, a déclaré que « l’OTD est la vitrine par laquelle la commune s’ouvre à l’extérieur, aussi bien au plan national qu’à l’échelle internationale… » Et comme pour apporter de l’eau au moulin de son prédécesseur, il est revenu sur l’urgence du devoir de mise en œuvre des résolutions prises.

Celles-ci demandent à l’équipe de l’OTD :

  • de faire une étude prospective du potentiel touristique de la Menoua, en vue de cibler tous les produits commercialisables ;
  • de se tourner vers une gestion axée sur les résultats, en recherchant des sources de financements alternatifs, afin de ne plus tout attendre de la coopération avec Nantes ni de la commune ;
  • d’inscrire au cœur de sa stratégie de communication l’idée selon laquelle, "Dschang et environs" est une destination où règne la paix et la sécurité.

Redigé par: Roch Kenfack

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu