Cameroun : Attaque de Patrice Nganang : la riposte virulente du colonel Didier Badjeck

https://237actu.com/Cameroun : Attaque de Patrice Nganang : la riposte virulente du colonel Didier Badjeck
Actualités

Cameroun : Attaque de Patrice Nganang : la riposte virulente du colonel Didier Badjeck

Tout est parti d’un post de Patrice Nganang accusant l’armée Tchadienne de combattre aux cotés de l’armée camerounaise dans le cadre de la crise sécuritaire des régions du Sud-ouest et Nord-Ouest

« Quand on va abattre un soldat tchadien au Noso, ils vont dire que c'etait un Haoussa. ILANG! », a-t-il écrit sur sa page facebook hier jeudi 3 décembre 2019. Déclaration balayée d’un revers de main par le Colonel Didier Badjeck, Porte-parole de l’armée camerounaise

L’officier supérieur, chef de la division de la communication au ministère de la défense en réponse à l’américano-camerounais va préciser que l’armée camerounaise n'est aidée par aucune force étrangère sur son territoire

Ci-dessous, les échanges entre Nganang et Badjeck.

Réponse intégrale du Colonel Badjeck à Nganang.

Patrice Nganang, prétend que le gouvernement camerounais aurait sollicité un renfort de soldats tchadiens pour combattre dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest...encore une élucubration de plus, émanant de cet individu qui ne doit pas avoir toute sa tête en place. Et c'est pourquoi je ne lui réserve que peu d'attention en lui souhaitant une heureuse guérison. En revanche, ses pitreries trouvant souvent une audition auprès de quelques crédules, il est important de démentir ces grossiers mensonges. L'armée camerounaise n'est aidée par aucune force étrangère sur son territoire et constitue bien au contraire, elle constitue le verrou sécuritaire de la Sous-région. Les Forces de Défense font face efficacement aux menaces protéiformes qui les interpellent grâce à leur détermination et leur professionnalisme. C'est vrai que cette efficacité n'est pas pour plaire aux employeurs du clown Nganang, mais nous ne demandons pas leur avis pour faire notre travail. Colonel Didier Badjeck, "tous contre les Fake news"

MA REPONSE RAPIDE AU COLONEL BADJECK, PORTE-PAROLE DE L'ARMEE FRANCOPHONE DU CAMEROUN

La vitesse de sa réponse, o! C'est le cœur du bandit qui tremble. Badjeck n'est pas très intelligent. Il vient de confirmer ce que ses soldats m'ont dit, a partir du terrain même. Ces gens ne m'accusent plus d'avoir fait les fausses vidéos de soldats bulu 'trouant' la 'calebasse' des femmes et enfants, nessa. Amnesty international les a mis sans caleçon. Pauvre type. Contrôle tes soldats qui me donnent les informations sur leurs collègues tchadiens. Si je voulais je disais ou ils sont, mais, vois-tu, je protège mes sources, toujours et toujours. Même quand je suis entre vos mains, je protège mes sources. La là, tonton, je suis busy et ne me laisserai pas distraire. C'est quand quelques soldats tchadiens seront abattus - et ça va arriver très vite, vu la relation des forces en présence dans le Noso - que nous allons échanger dessus. Concierge de la république

Sujets liés

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu