Un des piliers du mouvement séparatiste à été tué à Widikum, département de la Momo région du Nord-Ouest, ont confirmé des sources.

Le général Sebastian, comme on l’appelait, a été tué lors d’une descente musclée des militaires dans son camp à Widikum ce jeudi 5 janvier.

Selon des sources de sécurité, 17 combattants séparatistes ont également été tués au cours de cet assaut et plusieurs armes saisies dans un camp complètement détruit.

Toutefois, des sources du côté séparatiste contestent les chiffres décrits par l’armée et affirment que seul le "général Sebastian" a été tué au cours de l’attaque alors que ses "soldats" se repliaient et se mettaient à l’abri.

Ceci fait un général de plus dans le groupe terroriste. En décembre dernier, un autre général (Général Ivo)avait été tué par les forces de défense et de sécurité à Kumba, dans la région du Sud-Ouest.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur