Ce samedi 5 janvier 2019 a marqué exactement un an, depuis l'arrestation et l'extradition des premiers membres du gouvernent  de « l'Ambazonie »

Pour rappel, Sisiku Ayuk Tabe et son équipe avaient été enlevés à Abuja, au Nigeria, le 5 janvier 2018 et extradés au cameroun.

Pour célébrer le 1er anniversaire de "l'enlèvement" de Sisiku Ayuk Tabe et de son équipe, les activistes « ambazoniens » de la diaspora ont organisé une manifestation mondiale pour réclamer la libération sans condition, non seulement des dirigeants séparatistes mais de tous les personnes arrêtées dans le cadre de la crise anglophone.

L’objectif secondaire de cette manifestation mondiale etait d’appeler les dirigeants dans le monde d'inviter le président Biya à mettre un terme au « génocide ».

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur