Cameroun: Achille Bassilekin III, un diplomate au service des PME

Cameroun: Achille Bassilekin III, un diplomate au service des PME

Le nouveau ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat était jusqu’à sa nomination Sg du ministère des Relations extérieures.

Après minuit, parents, amis, collaborateurs, collègues d’Achille Bassilekin III accouraient encore vers sa résidence à Yaoundé. Le désormais ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat avait un sourire pour tout le monde. Tantôt, il se levait pour les accolades. Par moment, c’est avec une chaleureuse poignée de mains. Quelques dames de la famille étaient mobilisées autour de l’épouse pour qu’il y ait des grillades et casse-croûtes, à côté du champagne, des liqueurs, des spiritueux.

Une improvisation qui a donné toute sa coloration à cette fête de promotion. La carrière professionnelle de l’hôte du jour est décidément en pleine ascension. C’est une grâce de l’avis de son parent, Bienvenu Obelabout. Il y a seulement six mois, ce dernier était nommé secrétaire général du ministère des Relations extérieures (Minrex) après avoir occupé le même poste au ministère du Commerce depuis décembre 2015.

Achille Bassilekin III est diplomate, avec le grade de ministre plénipotentiaire. Avant son retour au Cameroun en octobre 2005 comme attaché de cabinet au Minrex, il a servi le Cameroun tour à tour à Genève où il a été de 2001 à 2007 conseiller économique au groupe des Etats ACP, puis à Bruxelles où il a été chef de département du Développement économique durable au secrétariat dudit groupe.

Ce chevalier de l’Ordre national de la valeur affirme avoir appris sa nomination comme ministre par son collègue. « J’étais encore au bureau pour boucler les dossiers d’une semaine courte, mais dense quand une collègue a foncé dans mon bureau vers 20h10 pour m’apprendre ma nomination comme ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’artisanat. Evidemment, dans de telles circonstances, on perd la concentration. J’ai tout rangé pendant ce temps, mon téléphone a commencé à sonner sans cesse », a-t-il confié .

 

Cameroon Tribune

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu