Cameroun-Buea : de nombreuses boutiques scellées pour respect de ville morte.

Cameroun-Buea : de nombreuses boutiques scellées pour respect de ville morte.

Le lundi 7 octobre, le maire de Buea, Patrick Ekema Esunge, a scellé dans sa municipalité plusieurs magasins respectant les villes mortes le lundi, initiée par des activistes anglophones.

Cela intervient après l’avertissement fait pr le maire aux entreprises lors d'une réunion du conseil, il y a environ deux semaines. Cet avertissement stipulait que le respect de ville morte ne sera plus toléré dans sa municipalité cette année.

«En 2019, les villes mortes seront une chose du passé», avait déclaré Patrick Ekema lors dudit conseil.

Il a donc transformé sa parole en actions en scellant les magasins qui sont restés fermés lundi.
Ce n’est pas la première fois que le maire prend de telles mesures pour sceller les boutiques qui respectent le mot d’ordre de ville morte. Il avait effectué un coup similaire l’année dernière avant de gracier les « défaillants».

Cependant, la plupart des chefs d'entreprise affirment qu'ils ne peuvent ouvrir leurs magasins que si les mesures de sécurité nécessaires sont prises.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu