Nouveaux ministres installés: Retour sur les temps fort de la cérémonie

Nouveaux ministres installés: Retour sur les temps fort de la cérémonie

Coulisses d’une journée marathon d’installation des membres du gouvernement du 04 janvier dernier par le nouveau Premier ministre, hier à Yaoundé.

Hier 07 janvier, il n’était pas évident de reconnaître à première vue, le nouveau ministre délégué auprès du ministre de la Justice (Minjustice). Cheveux soigneusement taillés, modelé dans un costume de couleur grise sur une chemise blanche, contrastée d’une cravate noir ; Jean De Dieu Momo est assis dans la salle des conférences de son désormais nouveau département ministériel.

En attendant le début de la cérémonie d’installation dans ses nouvelles fonctions, il décoche de temps à autre un sourire avenant à l’assistance. Les cliquetis des caméras se discutent la scène lorsqu’un jeune, la trentaine entamée, placé au milieu des cameramen interpelle la star du jour. « On a interdit au journaliste de ‘‘Afrique média’’ d’entrer », informe-t-il. « Suis-je membre du protocole ? Occupe-toi du travail que je t’ai confié », ordonne le ministre Jean De Dieu Momo, avant d’ajouter : « Tu es mon fils, et je t’ai demandé de rester auprès de moi ». Intrigué par cet échange, un cameraman interroge le ministre, à l’effet de savoir s’il s’agit réellement de son fils. Regard menaçant, visage serré, Jean De Dieu Momo lance : « Monsieur, arrêtez ! Je ne veux pas de conversation », met-il en garde, non sans redresser l’encolure de son costume. Jean De Dieu Momo semble avoir abandonné l’attitude réactionnaire à laquelle les téléspectateurs s’étaient habitués ces derniers mois, au cours de ses différents passages dans les chaines de télévision, pour revêtir le costume d’un ministre au tempérament plus modéré.

Services rendus

La scène se déroule en présence du ministre délégué sortant. Jean-Pierre Fogui est lui aussi assis à la droite de son successeur, attendant le début de la cérémonie. Il pianote son téléphone portable. Il semble tellement focaliser l’attention sur son téléphone portable, au point où, l’entrée en salle du secrétaire général (Sg) des services du Premier ministre (Pm), Séraphin Magloire Fouda, lui échappe. Lorsque ce dernier lui adresse ses salutations en agitant la main, Jean-Pierre Fogui ne prête guère attention. Il répond à la salutation assis, les yeux fixés sur l’écran de son téléphone, et ne se rendra compte que quelques minutes plus tard, lorsque le Sg des services du Pm, ira à la raconte de son successeur.

« Désolé Monsieur le secrétaire général, je ne m’en suis pas rendu compte », essaye-t-il de rattraper. Non loin du Minjustice, se trouve celui de la Santé publique, où André Mama Fouda, ministre sortant, a eu l’occasion de dire au revoir aux personnels de son ancien département ministériel. Au cours de cette cérémonie, le public n’aura droit qu’à un sourire jaune de quelques secondes de sa part. André Mama Fouda va à peine décontracter son visage, le temps pour le Pm Joseph Dion Ngute, de lui adresser ses félicitations « […] pour les services rendus à la nation…»

Ponctualité

Cette atmosphère empreinte de tristesse se vit également au ministère de l’Education de base. Si Youssouf Hadjidja Alim fait montre de calme, il n’en demeure pas moins vrai que cette dernière semble attristée par son départ, à en juger par la mine grave qu’elle affiche. De son côté, René Emmanuel Sadi, nouveau ministre de la Communication, entend expliquer la politique du gouvernement sans verser dans la propagande. Un discours qui contraste avec la méthode de son prédécesseur à cette fonction ministérielle, Issa Tchiroma Bakary. Le nouveau Pm, Joseph Dion Ngute, a procédé hier 07 janvier, à l’installation de 15 ministres. A chaque passage, le remplaçant de Philemon Yang a exhorté les promus à travailler de manière à « gagner la confiance du chef de l’Etat ». La cérémonie d’installation et de passation de service entre les ministres entrants et sortants intervient après celle qui s’est tenue une trentaine de minutes avant, dans les services du Pm. Philemon Yang, Pm sortant, n’a pas dérogé à la règle de ponctualité qui le caractérise. Arrivé aux environs de 08h, il se dirige dans son ancien cabinet, au sein duquel il procède à une brève séance de travail avec son successeur. Drapé dans sa gandoura d’un blanc éclatant, il semble imperturbable le long de la cérémonie. Il est d’ailleurs ovationné par la foule, au moment où il fait ses adieux. La cérémonie d’installation et de passation de service marque ainsi l’entrée des ministres dans leurs différentes fonctions. Les maçons sont désormais attendus au pied du mur.

 

Mutations

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu