Quelques jours après la nomination de Jean de Dieu Momo comme ministre délégué auprès du ministre de la Justice Garde des Sceaux, son frère Fidèle Momo, réagit et dit la joie qui les a animés à Bafou, après la lecture du décret.

Il dit dans les colonnes du journal Signatures que le nouveau membre du gouvernement qui leur a fait des promesses, est attendu dans son village natal. « C’était aux environs de 20heures. Nous avons suivi qu’il était devenu ministre. C’était la joie au village Bafou, précisément au quartier Bassesssock. Nous lui adressons nos félicitations et en toute chose, on remercie le chef de l’Etat pour sa confiance. A son excellence Jean de Dieu Momo, qu’il aille de l’avant et que Dieu le protège. Nous comptons sur lui au village. Il nous a permis tant de choses. On patiente seulement parce qu’il a le dernier mot. Nous attendons son retour, il nous a promis beaucoup de choses, aujourd’hui il a le dernier mot » a-t-il réagi dans un vox-pop réalisé par le journal.

Rappelons que l’ancien opposant, sur un plateau de débat, avait renié ses origines Bamilékés pendant la campagne en vue de la présidentielle de 2018, au moment où il faisait la propagande de Paul Biya, candidat du RDPC, au pouvoir.

Le notable Bafou à l’Ouest du Cameroun est aujourd’hui interpellé par les siens pour sacrifier au rituel camerounais qui consiste à retourner « fêter » dans son village, une fois qu’on devient « excellence ».

 

Le BledParle/237actu

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur