Les autorités compétentes de la ville de Douala ont interdit les manifestations prévues pour le 23 janvier par le président régional du SDF (social democratic front), Jean Michel Nintcheu.

 En effet, le sous-préfet de Douala 1er a déclaré dans un communiqué que la marche pourrait être infiltrée par des personnes pour semer le trouble dans la ville et qu’il ne pouvait donc pas donner d’autorisation.

En rappel, Le SDF avait planifié la marche pour manifester suite à la décision de retirer la Coupe d’Afrique des Nations 2019 au Cameroun et contre le fait que les responsables à l’origine de cet échec, n’aient pas été sanctionnés.

Par ailleurs, le SDF n'a pas encore réagi face à cette décision. Nous y reviendrons certainement dans nos prochaines éditions.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur