Cameroun-Lundi ville morte : 5 sécessionnistes tués dans le Nord-ouest.

Au moins cinq combattants séparatistes présumés ont été tués lundi par les forces de sécurité camerounaises dans la région du Nord-Ouest, ont indiqué des sources.

En effet, la population locale dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest a observé leur ville morte traditionnelle. Mais à Buea, comme à Bamenda, les taxis ont faiblement circulé.

A Bambili, eux des combattants armés séparatistes ont été tués alors que les autres ont réussi à s'échapper. Le taxi transportant les soldats a été brisé au cours de la fusillade.

Lors de ce raid, les soldats ont réussi à récupérer des objets, parmi lesquels 52 000 FCFA, trois ordinateurs portables, des armes fabriquées localement et une tenue militaire.

Dans un autre incident lundi, des sources ont déclaré qu'un raid militaire dans le parc Mbengwi à Ntarikon, à Bamenda, avait tué trois combattants séparatistes qui assuraient le maintien des opérations de la ville morte dans la région.

En dehors de Bamenda, de violents combats ont été signalés à Bafut. Un important contingent de soldats a été déployé dans la région, mais il est encore difficile de déterminer le bilan.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur