Cameroun-crise anglophone : les sécessionnistes persistent sur 10 jours de ville morte

Cameroun-crise anglophone : les sécessionnistes persistent sur 10 jours de ville morte

 

Des combattants séparatistes armés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun ont imposé ce qu'ils décrivent comme un confinement de dix jours dans les régions.

Selon les séparatistes, le confinement aura lieu du 5 au 14 février, et 'ils ont appelé la population à rester chez elle pendant cette période. Ils ont d’ailleurs interdit toutes sortes d'activités dans les régions au cours de cette période et ont averti que quiconque enfreindrait cette règle le ferait à ses risques et périls.

Toutefois, cet appel a suscité une opposition acharnée de divers milieux, le gouvernement appelant la population locale à vaquer à ses activités quotidiennes en toute sérénité, en les assurant de leur sécurité.

Le gouverneur de la région du Sud-Ouest a averti la semaine dernière que tous les fonctionnaires qui ne se présenteraient pas au travail seraient sévèrement sanctionnés, tandis que le recteur de l'Université de Buea a souligné que son institution était ouverte tous les jours ouvrables.

Un jour avant le début du confinement prévu, la sécurité a été renforcée dans les principales villes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les forces de sécurité étant postées à des carrefours et des points de contrôle stratégiques.

 

Sujets liés

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu