Abel Elimby Lobe

Abel Elimby Lobe avait sérieusement été tabassé le jeudi 15 février 2018 alors qu’il tentait de solutionner un litige foncier l’opposant à certains habitants du quartier Mbanya, précisément au lieu-dit « sable », dans le 5e arrondissement de la ville de Douala.

Aujourd’hui, apprend-on, le commendataire de cette violente bastonnade infligée à l’ancien militant du SDF, qui n’est personne d’autre que le chef de ce quartier, médite son sort à la prison centrale de New Bell à Douala.

Rappel des faits

Abel Elimby Lobe n’avait eu la vie sauve ce jour que grâce à une femme qui était volontairement tombée sur lui afin d’empêcher que l’on ne le tue.

Il se trouve, rapportait-il, que dans ce quartier, des gangs sont organisés par les élites pour empêcher que le cadastre ne reconstitue les bornes des différents requérants.

Abel Elimby Lobe soulignait pourtant avoir remplir les procédures légales afin de pouvoir pleinement jouir de son patrimoine. Sauf qu’une fois sur le terrain, la réalité sera tout autre chose.

« J’étais de la commission et les populations organisées en gang se sont jetés sur moi et ils m’ont roué de coups. Ils m’ont battu et m’ont frappé partout, au visage, sur la tête. Ils m’ont jeté dans la boue… ils m’ont arraché mon sac qui contenait justement les deux titres fonciers, mon téléphone, et de l’argent qui se trouvait dans le sac. J’ai eu la vie sauve grâce à une femme qui est tombée sur moi, s’est couchée sur moi et empêchée que l’on ne me tue »», relatait-il.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur