Maurice Kamto interdit de droit de visite et son porte parole chassé du GSO

Maurice Kamto interdit de droit de visite et son porte parole chassé du GSO

Les avocats de Maurice Kamto n’ont pas eu la possibilité depuis ce matin de le rencontrer, a-t-on appris dans un communiqué publié  par Olivier Bibou Nissack, porte parole du leader du MRC, arrêté le lundi 28 janvier et mis au cachot au GSO à Yaoundé.

« Rendus au GSO ce jour pour rencontrer le Président élu Maurice KAMTO et les autres personnes arrêtées, les avocats se sont entendus dire par les hommes en faction que ''le Commandant du GSO sur instructions du Commissaire du Gouvernement a strictement interdit la visite des avocats'' », indique Bibou Nissack précisant qu'il a lui-même été refoulé alors qu'il se trouvait déjà dans l'enceinte du GSO.

« Les violations ainsi répétées des droits aussi bien des interpellés, que des avocats et des visiteurs démontrent à suffisance la détermination de certains à faire triompher l'arbitraire sur le droit », regrette-t-il, avant de souligner que « cela renforce également la détermination des défenseurs de l'État de droit que sont le Président élu Maurice KAMTO, et ses partisans, qui n'entendent pas se laisser dissuader pour si peu »

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu