On pourrait qualifier de salvatrice la mission déployée par le gouvernement dans le Maghreb pour ramener ces Camerounais en détresse.

Alors qu’un vaste trafic d’êtres humains sévit désormais dans cette partie du continent, le gouvernement a donc décidé d’organiser une opération de rapatriement volontaire des migrants camerounais de la Libye, Maroc et Algérie dont les conditions de vie sont parfois inhumains.

Venus de l’aéroport de Yaoundé Nsimalen , Ces migrants ont à l’arrivée bénéficié des soins médicaux. Par la suite, une somme de 65 mille Francs CFA a été donnée à chacun d’entre eux afin qu’ils rejoignent leurs différentes familles.

Après avoir quitté leur pays et effectué un long périple sur le continent africain, ces  migrants parviennent en Libye. Là, ils sont parfois kidnappés par des trafiquants qui les rançonnent ou les vendent comme esclaves sans aucune certitude pour eux d'obtenir une place sur un bateau pour l'Europe.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur