Cameroun-10 jours de villes mortes : la zone anglophone au cœur des combats acharnés

Cameroun-10 jours de villes mortes : la zone anglophone au cœur des combats acharnés

Les habitants de certaines localités de la région du Nord-Ouest peuvent remercier Dieu pour avoir vu un nouveau jour.

En effet, le dimanche 10 février 2019 a été l’une des journées les plus sanglantes de la crise sociopolitique qui fait des dégâts significatifs dans les régions anglophones.

Les villes de Bafut, Batibo ont été le théâtre des combats armés entre soldats de l'armée camerounaise et les forces séparatistes de « l’Ambazonie ». Ces combats ont poussé des personnes qui partaient chercher de quoi se nourrir après plusieurs jours en captivité, à rapidement se réfugier dans leurs différents domiciles.

Un témoin a déclaré à notre rédaction que des balles tombaient dans les rues de Bamenda et de Bafut, comme s'il pleuvait.

Rappelons que depuis une semaine maintenant, les habitants des régions anglophones vivent comme des réfugiés, en raison des 10 jours de villes mortes instaurés par les leaders sécessionnistes; interdisant tout mouvement des personnes.

 

Sujets liés

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected]il.com, (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu