Quatre morts dont deux malades brulés vifs sur les lits d’Hôpital, c’est le triste bilan de l’incendie volontaire déclenché dans la nuit du 10 au 11 février dernier à l’Hôpital de District de Kumba, département de la Meme, région du Sud-ouest.

Les deux malades couchés sur les lits d’hôpital, n’ont pas survécu à cet incendie volontaire, et d’une rare violence qui a consumé une partie de la plus grande formation hospitalière de cette localité.

Plusieurs autres voix ont rejoint celles des populations encore sous le choc pour dénoncer cet acte ignoble et barbare.

Le gouvernement a pour sa part, par la voix de son Porte-parole, René Emmanuel Sadi, publié un communiqué pour condamner cet acte attribué aux sécessionnistes, en transmettant aux victimes les « condoléances les plus attristées du président de la République, Paul Biya », suite à cet acte d’une extrême cruauté ».

Mais une chose a plus attiré l’attention : l'insensibilité et le mutisme incroyable du ministre de la santé publique face à cette actualité qui continue de faire le tour de la toile.

En effet, Malachie Manaouda a fait une sortie sur Twitter, non pas pour compatir aux malheurs de ces populations, mais, plutôt pour remercier de nouveau Paul Biya qui, a fait de lui le nouveau patron de la santé au Cameroun

« Je serais tout à l’heure au stade de la GP de Yaoundé, pour présider la finale du tournoi de foot organisé spontanément par des jeunes d’Obili, pour remercier le chef de l’Etat en rapport avec ma nomination comme ministre de la santé, merci à ces valeureux cadets et bonne fête à tous », va twitter à sa surprise générale Malachie Manaouda, que l’on attendait plutôt voir adressé un petit message de soutien et de réconfort à ces populations meurtries.

52590382_1526289757505211_3598242670520041472_n.jpg

 

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur