Cameroun: Le MRC dément l’organisation d’une « marche blanche » pour revendiquer la libération de Maurice Kamto et ses alliés.

Cameroun: Le MRC dément l’organisation d’une « marche blanche » pour revendiquer la libération de Maurice Kamto et ses alliés.

"Tous à Yaoundé, grande marche blanche MRC le 17 mars 2019 pour revendiquer la libération de Maurice Kamto, les alliés et les militants du MRC. Des charters de Douala, Maroua, Bafoussam, N’Gaoundéré, Edéa, Bafia, Kribi, Bertoua, Njombe, Nkongsamba, Penja, Bafang, etc…Forte mobilisation ", telle est la rumeur qui, comme une trainée de poudre, a embrassé la toile hier soir.

Une information rapidement balayée d’un revers de la main par le directoire national du parti, «Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) n’a programmé jusqu’ici aucune marche blanche pour cette journée du 17 mars 2019 . Le secrétaire général du MRC reste et demeure le seul administrateur du parti et en cette qualité demeure le seul habilité à publier les notes et communiqués engageant le parti. Le MRC exige la libération sans condition du Président élu Maurice Kamto , de ses alliés, de tous les militants et sympathisants injustement détenus par le régime actuel», a indiqué un communiqué de Maitre Ndong Christopher Nveh, secrétaire général du MRC.

L’opposant Maurice Kamto et ses partisans sont en détention provisoire à la prison de Kondengui, depuis plus d’un mois déjà. Ils avaient été à l’initiative des marches blanche organisées le 26 janvier dernier.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu